Le monde de Silvermarth est en danger, viendrez vous l'aider ou contribuer à sa destruction ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Le retour du fils [Fini]

Aller en bas 
AuteurMessage
Keyri Tharaz
Prince des enfers
Keyri Tharaz

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 27
Race : Démon
Camp : Bien et mal
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'une chimère.

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeSam 8 Déc - 0:58

Alors que je m’approchais pour lui proposer de la prendre sur moi et que l’on vole, je vis sur ses lèvres se dessinés des mots.

« Frappe-moi »

La frapper ? Mais pourquoi ?! Je trouvais cette idée complètement absurde. Je levais les yeux au ciel en soupirant.

« Tu essayes peut-être d’avoir une réaction de défi de moi, mais c’est inutile. Tu es pathétique. »

Sur ces derniers mots, je me déplaçai tellement rapidement qu’elle ne pouvait me voir. Je me plaçai juste derrière elle et lui donnai un coup de coude dans la nuque juste assez faible pour ne pas la tuer. Elle tombait sur le sol. Je la rattrapai avant qu’elle ne s’écrase à terre. Je l’allongeai et lui passai le collier que je scellai à son cou. Je vis le collier s’enfoncer dans sa chair. Je l’avais trafiqué de façon à ce que personne ne puisse l’enlever sauf moi.
Je la pris doucement dans mes bras et pris mon envol. Mon chemin continua comme ça jusqu’aux portes des Enfers. Je me posai et regardai les grandes portes. J’hésitais… J’aurais été seul, je ne me serais pas posé de questions, mais là j’emmenais quelqu’un avec moi dans ce piège ! Après quelques réflexions, j’entrai d’un pas décidé sur les terres de mon cher père.


Dernière édition par le Jeu 3 Jan - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhezar Tharaz
Prince des enfers
Alhezar Tharaz

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 28
Race : Démon
Camp : le mien
Métier : Prince des enfers
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: maitrise et création du feu, grande force physique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeVen 21 Déc - 23:30

Alhezar descendit jusqu'aux portes de l'enfer, il n'avait rien d'autre a faire, et ce qu'il vit ne lui fit pas regretter le voyage.
Il vit son cher frère Keyri, avec l'une de ses possesions.


*décidément, tout le monde a des possessions sauf moi...*

Il s'approcha de Keyri, et vit que celui-ci ne l'avait pas encore vu. Ils étaient encore loin l'un de l'autre, et il prit la parole:

"Que nous vaut l'honneur de ta visite Keyri?"

Il étendit ses ailes et s'envola jusqu'a arriver a quelques mètres de son frère. Ce dernier avait l'air étonné de le voir ici.
Les yeux d'Alhezar était totalement blancs, ce qui signifiait qu'il n'avait aucune mauvaise intention... pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyri Tharaz
Prince des enfers
Keyri Tharaz

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 27
Race : Démon
Camp : Bien et mal
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'une chimère.

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeSam 22 Déc - 0:30

Mon temps de réflexion, où toutes sortes de questions et d’hypothèses s’affrontaient dans ma tête, s’était éterniser et avait duré une bonne dizaine de minutes. Un bruissement d’ailes me fit sortir de ma rêverie. Mon frère. Alhezar se tenait juste devant moi. Je fus d’abord surpris de le voir ici. Je m’attendais à l’accueil de mon père ou encore de ma sœur. Mais lui ! Ce monstre que je haïssais plus que tout au monde. Lui, venait me voir. La personne qui m’informait de ce qui se passait aux Enfers ne m’avait pas parlé d’Alhezar. Il ne devait être là que depuis peu de temps…

Mes yeux se posèrent d’abord sur ses ailes. Puis descendirent jusqu’au sol. Je le toisais du regard. Arrivé à hauteur de son visage, je me noyais dans ses yeux. Ils étaient blancs. Bonne nouvelle pour moi. Je n’avais plus assez de force pour me défendre s’il tentait de me tuer. L’elfe posé sur mes épaules commençait à peser son poids et, par manque de sommeil, je me sentais défaillir… Je me repris en me reconcentrant sur mon frère. Un long frisson me parcourut. Mes ailes se déployèrent un peu. Une rage folle commençait à s’emparer de moi. Il fallait à tout prix que je me calme ! Si je continuais à m’énerver comme cela, Belzébuth allait de nouveau s’échapper et devenir incontrôlable. Le plus discrètement possible, je pris une dague de la ceinture de « ma possession » et m’entaillai profondément le côté du ventre. La blessure se referma juste après le retrait de la lame.
J’avais accompli tous mes gestes en peu de temps. Essayant de ma calmer le plus possible, je tentai de répondre à Alhezar :

« Je viens simplement montrer ma possession à Alkhmar. J’attends simplement que l’on me fasse rentrer aux Enfers en temps que Prince de son rang. Je veux montrer au roi que je reviens sur mes paroles. Je ne pensais pas te voir, toi ! »

J’étais plutôt satisfait. J’avais réussit à reprendre mon calme en peu de temps, alors que je m’adressais à mon frère. Mon regard était toujours plongé dans le sien. J’attendais… Une réaction, un acte, une parole… Quelque chose.


Dernière édition par le Sam 22 Déc - 16:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hynaia Rivendell
artiste de rue
Hynaia Rivendell

Féminin Nombre de messages : 54
Race : Humanoïde
Camp : Neutre
Métier : Artiste de rue
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle la lumière

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeSam 22 Déc - 15:15

Une douleur au cou... Des voix, inconnue d'abord, puis celle de mon nouveau compagnon. Keyri, je le savais maintenant.. Je sentis ensuite une de mes dagues sortir de sa place. Mais j'étais fatigué et je ne pouvais pas réagir. Je laissai échapper un soupir et essayai d'ouvrir les yeux un tant soit peut. Je bougeai légèrement et après avoir entendus qu'il s'était remit un coup de dague, je m'agrippais tendrement à son épaule. Je le sentais fatigué et j'essayais de parler, mais je ne pus que souffler des mots, pratiquement inaudibles.

"Keyri... Je veux descendre..."



J'étais posé sur ses épaules, comme un vulgaire sac de grain que l'on transporte du champ au hangar... C'était le cas, en quelque sorte. Je relevai légèrement la tête, elle était posée au creux de son cou. Je continuais de me redresser quand je vis un homme face à nous. Il semblai de la famille. Je me laissai glisser en m'accrochant au bras du démon. Enfin sur mes pieds j'avais enfin les yeux ouverts mais j'étais encore sonnée. Je restais à regarder ce nouveau personnage, je le regardais de la tête aux pieds, fermant et ouvrant difficilement les yeux. J'étais encore accroché au bras de Keyri, ma main gauche descendant vers son poignet glissant sur sa chaude peau. Je stoppai ma main au niveau de son poignet le serrant comme je pouvais. Mes jambes tremblaient un peu et je m'efforçais de ne pas m'écrouler.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mini-Fly
Bizut
Mini-Fly

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 29
Race : Monstre [élémental d'air]
Camp : Neutre
Date d'inscription : 03/11/2007

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeLun 24 Déc - 16:20

Un crie ce fit entendre au loin, qui semblais se rapprocher :

"aaaaaaAAAAAAA !!"

Soudin un petit enfant bleu sorti de nul par chevauchant une tornade d'à peine 50 centimètres en cryent à celle-ci de s'arrêter :

"Arrête !! Je rigolais !! Il n'y a pas de Gobelin derrière nous !!"

Puis la tornade fonça sur Alhezar, elle le traverça, mais pas je jeune homme qui était dessus, il cogne violament au démon et tombât dos contre terre, et dans un gémissement l'on put entendre :

"Tes méchante Flof ..."

Le petit enfant ouvrit les yeux est quand il aperçu le démon il se mit à hurler mais ce n'était pas un hurlement d'éfroit, mais plus tôt un hurlement de joie :

"WAAAAAA !!!"

Il ce mit a grimpé sur le démon cet enfant était si léger que le démon avait l'impression que rien ne lui montai dessus, c'est à peine s'il sentai sont poids, ce gamin excentrique ce plaça sur sont épaule et affirma avec le sourire :

"Maintenant tes mon maître !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhezar Tharaz
Prince des enfers
Alhezar Tharaz

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 28
Race : Démon
Camp : le mien
Métier : Prince des enfers
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: maitrise et création du feu, grande force physique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeLun 24 Déc - 18:35

Alhezar fut étonné de voir ce petit etre étrange oser le tutoiyer. Il n'en fallait pas plus pour l'énerver, il tourna la tete et fixa cet etre... étrange. Ses yeux virèrent au noir, et le regard qu'il lanca au petit "homme" bleu dévisagea ce dernier.
"Je m'occuperais de toi après !"

Il reporta son attention vers Keyri, les paroles de celui-ci l'avaient légérement irritées. Malgré tout son regard s'adoucit, mais ne redevint pas totalement blanc. Il sentait Keyri fatigué, et sa possession mal en point. Il prit la parole:

"Je te sens fatigué Keyri, et tu semble toujours aussi heureux de me voir... Tu me hais, mais aime tu tes possessions ?ce sont elles qui forment vos faiblesses, a toi comme a Shinta ! Etre capable d'aimer, quelle chose interressante... et inutile !"

Il savait que si il attaquait Keyri en ce moment précis, celui-ci ne pourrait rien faire, mais ce n'était pas dans son intention. Il allait le laisser aller tranquillement. Il se retourna, avec sur son épaule le petit etre bleu qu'il avait oublié, et se dit a lui meme:

"aimer... qu'est-ce que c'est ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixtine de Wessam
Possession de Shinta
Sixtine de Wessam

Féminin Nombre de messages : 90
Age : 30
Race : Humaine
Camp : Bien
Métier : Noble
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Empathique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeLun 24 Déc - 19:30

Son visage trahissant sa fatigue, Sixtine descendait avec lenteur d’innombrables marches. Elle avait une migraine insupportable qu’elle n’arrivait pas à faire passer malgré toute l’attention que lui avait prodigué cet espèce de médecin pervers qui cohabitait avec les autres démons du château. Durant tout le temps où elle s’était faite examinée, elle avait dû rougir une bonne cinquantaine de fois en s’apercevant qu’il était bien plus absorbé par le décolleté de sa robe rouge que par ses douleurs de tête.

Finalement, elle avait quitté la pièce en courant sans attendre un quelconque remède, choquée et mise mal à l’aise par l’intensité de son regard. Elle avait beau savoir que les humaines étaient rares dans ce lieu, elle ne parvenait pas à saisir l’attrait qu’exerçait involontairement sa chair.
Par conséquent, elle se trouvait à errer dans un sordide couloir, refusant de demander une nouvelle fois l’aide de Shinta pour la soigner et ne songeant pas du tout au Roi lui-même.

L’inconvénient majeur qu’il y avait à être Sixtine, c’était qu’elle extériorisait immanquablement toutes ses sensations à toutes les personnes autours d’elle et précisément à cet instant où elle souffrait de sa migraine, son trouble se répercutait sur tous les autres démons qu’elle croisait et qui se trouvaient alors d’autant plus enragés que d’habitude de ressentir une douleur qu’ils n’avaient pas.

Elle croisa un démon au rez-de-chaussée à quelque pas de ce qui semblait être le hall et s’excusa auprès de lui pour l’avoir bousculé involontairement. Automatiquement, cet être sanguinaire devint doux comme un agneau en sa présence, fit une légère révérence et lui assura qu’il n’y avait pas de mal et qu’elle était une charmante enfant, ce à quoi elle répondit par un simple sourire avant de se décider. Oui, la meilleure solution pour tout le monde, c’était tout simplement qu’elle aille se coucher. Si elle dormait, elle ne verrait pas la journée passer et en plus, elle éviterait de contaminer tout le monde avec son mal de crâne.

Elle était particulièrement résolue à s’exécuter mais elle entendit un cri derrière une immense porte et un grand fracas qui l’effraya. Quelqu’un s’était peut-être blessé ? S’était peut-être grave ?
Sa sieste attendrait, elle se devait d’aller voir ce qui se passait !

Sixtine ne perdit pas une seconde, elle couru en trébuchant à moitié sur sa robe, robe entièrement blanche qui aurait presque pu la faire passer pour une mariée sans voile et poussa la lourde porte.
Elle vit du coin de l’œil Makkura la suivre du regard et referma rapidement la porte derrière elle, ayant peur pus que de tout autre chose de la créature de Shinta.

Ce fut là, qu’elle eut la surprise de voir pas mal de monde. Il y avait deux démons, c’était là une évidence, seulement Sixtine était une personne particulièrement innocente et naïve et n’avait aucune connaissance dans l’arbre généalogique de la famille royale démoniaque aussi ne se doutait-elle absolument pas qu’elle se trouvait devant les Princes héritiers.
Elle ne savait pas du tout ce qu’était Mini-Fly, n’avait jamais rencontré de sa vie une telle créature et se demanda même s’il ne provenait pas des Enfers.

Sa migraine la rappela à l’ordre et provoqua involontairement une légère douleur à la tête à toutes les personnes présentes.


« Je…excusez-moi, ce n’était pas volontaire je ne voulais pas vous faire du mal, j’ai entendu un bruit et…ooooohh. »

Elle se plaqua une main derrière la tête, ressentant le même choc qu’Hynaia en se réveillant. Aïe ça ne faisait pas que du bien et amplifiait son mal de tête. Son pouvoir d’empathie n’avait vraiment pas que des avantages.
Son cœur battit plus fort dans sa poitrine, ses yeux violets passant d’un visage à l’autre. Elle ressentait tellement de choses, haine, violence, sadisme, colère, étonnement, curiosité, tendresse, autre chose ? Elle avait du mal à faire le tri, sûrement à cause de la fatigue.

Elle se précipita vers l’elfe souffrante et posa sa main fraîche sur son front.


« Est-ce que vous allez bien ? Non évidemment, je peux le sentir. »

Elle tourna son regard vers Alhezar puis vers Keyri. Etrange, pourquoi avait-elle l’impression de l’avoir déjà vu ? Non sûrement pas ! Elle n’avait jamais croisé de démon de sa vie avant de se faire enlever dans cet endroit maudit !
Ce fut à Keyri qu’elle s’adressa tout d’abord, avec un air de légères reproches :


« Vous devriez la porter à l’infirmerie, elle tient à peine sur ses jambes ! Mais à quoi donc pouvez-vous bien penser ! ?…»

Inconsciente de la façon dont elle pouvait bien parler à un Prince, Sixtine ne se doutait pas le moins du monde de qui elle pouvait bien avoir en face d’elle. Bien entendu, elle avait entendu parler des deux frères de Shinta mais comment aurait-elle pu les reconnaître ?
Brusquement, elle se ravisa sur ses propos :


« …Non ! Je n’ai pas vraiment confiance dans ce médecin…déluré…grossier…euh pervers ?…il vaudrait mieux l’emmener dans la chambre de ma maîtresse où elle serait plus en sécurité. »

De sa main droite, Sixtine toucha inconsciemment le collier que Shinta la forçait à porter, un collier qui disait très clairement que l’imbécile démon qui oserait poser les doigts sur elle le paierait chèrement. Elle était à Shinta, elle demeurait à la Princesse des Enfers et le fou qui oserait braver les interdits qu’Elle avait dressé ne resterait pas longtemps de ce monde car Shinta était d’une possessivité maladive.
Evidemment, Sixtine, pleine de gentillesse ne se doutait pas du tout que Shinta serait sûrement en colère de voir débarquer chez elle des individus pour les soigner.

Lorsque la Démone voulait soulager des souffrances, elle n’appliquait pas de médecine, elle tuait simplement. Elle trouvait ça tellement plus efficace ! Seulement Sixtine, naïve, n’avait pas cette pensée là en tête.

« …Vous ne croyez pas ? »

demanda-t-elle finalement à Alhezar qu’elle croyait n’être rien de plus qu’un simple démon d’un niveau élevé.


[ET voilà je me suis tappée l'incruste de ma vie mdrr si vous me voulez pas je m'arrangerais pour partir par la suite ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhezar Tharaz
Prince des enfers
Alhezar Tharaz

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 28
Race : Démon
Camp : le mien
Métier : Prince des enfers
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: maitrise et création du feu, grande force physique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeLun 24 Déc - 19:47

Alhezar fut étonné de voir cette fille. Elle semblait si pure, mais sa venue lui offrit un mal de tete. Elle avait quelque chose d'étrange, d'ailleur, Alhezar jugeait étrange tout ce qu'il ne connaissait pas.
Ce mal de tete l'énerva légérement, la couleur de ses yeux se raprocha encore un peu plus du noir. Coment cette jeune inconsciente osait-elle s'adresser aux princes des enfers de la sorte. En temps normal, elle n'orait pas eu le temps de finir de parler, son sang serait déja étalé partout par terre. Mais était-ce sa robe blanche qui l'avait retenu, ou son air d'innoncente.
Et ce collier... il lui disait quelque chose, il l'avait retenu, comme un signe qui lui disait que la tuer serait lourd de conséquences.
Elle entait la chair fraiche, une humaine pure... Quoi qu'il en soit, elle n'avait pas la sympathie d'Alhezar, mais il voulait savoir qui était sa maitresse pour la chatier , il n'avait jamais vu sixtine, ne la reconnaissant pas, il ignorait qu'elle appartenait a Shinta. Ses yeux devinrent totalement noirs, et il regarda la jeune enfant dans les yeux en disant:


"Qui est tu pour oser nous parler de la sorte ? Toi est le petit démon bleu n'avez donc jamais appris le respect et la soumission ?"

Il remarqua que Keyri n'appréciait pas qu'il parle a cette jeune fille de la sorte, mais peut lui importait, elle était venu interrompre sa courte méditation sur ce qu'est l'amour, et lui avait donné mal a la tete, cette fille et sa maitresse allaient mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hynaia Rivendell
artiste de rue
Hynaia Rivendell

Féminin Nombre de messages : 54
Race : Humanoïde
Camp : Neutre
Métier : Artiste de rue
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle la lumière

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeLun 24 Déc - 21:34

Même dans cet état, Rivendell restait une elfe de bien mauvaise humeur. Lançant un mauvais regard dans le dos Alhezar en prononçant des mots pas très chaleureux. Elle n'avais pas l'habitude d'être tendre avec des étrangers, et encore moins à ceux qui parlaient mal a une autre personne.

"Mais pour qui se prent-il celui-là. Avec ses airs supérieurs, il ne mérite que d'être un sous-dechet du palais..." Declarat-elle asse fort pour qu'il puisse l'entendre.



Puis son regard se détourna vers Sixtine, une fille qui semblai bien différente des personnes présentes. Elle était venue l'aider alors qu'elle ne l'avais jamais vue. Elle lui adressa un regard étonné à Sixtine le visage proche du sien, puis elle esquissa un petit sourire en coin de bouche. Elle était contente de voir une autre femme en ces lieux. Elle allais déjà un peu mieux, encore accroché aux bras de Keyri, qui semblais plus préoccupé par son frère que par sa possession. Elle tenta de se redresser et s'éloigna d'un pas. Elle lâcha Keiry et s'appuya un peu sur l'épaule de la nouvelle arrivante. Après avoir pris de l'équilibre, elle marchait seule. Elle remarqua au cou de Sixtine, le même genre de collier qu'elle.

"Nous sommes dans le même bateau hein ?.. Et puis, nous devrions les laisser régler leurs affaires en paix." Dit-elle sur un ton moqueur.


Rivendell était partie devant, marchant comme elle pouvait se dirigeant vers les grande portes.


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhezar Tharaz
Prince des enfers
Alhezar Tharaz

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 28
Race : Démon
Camp : le mien
Métier : Prince des enfers
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: maitrise et création du feu, grande force physique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeMar 25 Déc - 22:02

Alhezar s'était brusquement retourné lorsque la possession de Keyri avait pris la parole pour la première fois. Comment osait elle traiter le prince des enfers et héritier du trone de moins que sous-déchet ? Son regard devint totalement noir, il était définitivement en colère. Son corps chauffait, ce qui provoqua une légère fumée émanant de celui-ci. Il se retenait de la tuer sur le champs, il était pourtant de bonne humeur en arrivant ici. Il prit la parole le plus calmement qu'il put :

"Crois tu que je vais te laisser partir maintenant que tu m'as insulté ? En arrivant mes intentions envers Keyri n'étaient pas mauvaises, mais vous avez gaché ma bonne humeur ! Insolente ! Respecte ceux qui sont tes supérieurs !"

Alhezar avait du mal a résister a la tentation de la tuer, elle était mal en point, mais cela n'excusait rien. Le manque de respect dont avaient fait preuves les deux possessions et le nain bleu le mettaient hors de lui, s'il n'avait pas voulu éviter un combat entre frères, tous les présents seraient deja morts.
Elle partait comme si de rien était, insulter Alhezar et lui tourner le dos ensuite, grossière erreur...
Il prtit a toute vitesse, et en une fraction de seconde, il se retrouva devant la possession de Keyri, la prit au cou, la soulevant d'une main, sans l'étrangler pour autant. Il la fixait de son regard noir, et attendait une réaction de Keyri. Sa main gauche soulevant l'insolente, il enflamma sa main droite et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyri Tharaz
Prince des enfers
Keyri Tharaz

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 27
Race : Démon
Camp : Bien et mal
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'une chimère.

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeMer 26 Déc - 0:16

[Merci de m’avoir laissé poster (cette phrase est lourde de reproches) ! On dirait que Keyri attend comme un con qu’il neige aux Enfers !! Noyeux Joël Que même les gens !!]

J’observai tout ce qui se passait devant moi sans broncher. Aucune expression ne passa sur mon visage, je n’eus aucune réaction… Même à l’arrivée de Sixtine, mon cœur ne fit pas un bond dans ma poitrine comme à son habitude. Serait-ce le fait que je sois revenu aux Enfers et que l’atmosphère qui y régnait éloignait tous mes sentiments ou est-ce le fait que je me présentait devant Sixtine pour la première fois en jouant un rôle et aux bras d’une nouvelle venue?! Je n’en savais rien et, à vrai dire, ce n’était pas ma première préoccupation.

Lorsque Sixtine me parla, je plongeai mes yeux sombres dans les siens. Sa voix réussit quand même à réchauffer mon sang un peu plus. J’avais observé l’elfe quand elle était descendue, mais n’avais rien pu faire, Sixtine était arrivée à ce moment ! Je posai mes yeux sur ma « possession ». Mon regard était tendre.

« Le médecin est un pervers fini. Il est hors de question qu’il promène ses doigts sur un être aussi pur ! Ce n’est pas pour autant que je l’emmenai aux appartements de ma sœur, je ne lui fais pas confiance, » dis-je sur un ton protecteur.

Je sentais la main fragile de l’elfe s’agripper à mon poignet. J’avais envie de la prendre contre moi, mais l’idée même qu’elle me repousse me fit tressaillir. Je plongeais mes yeux dans ceux de mon frère lorsqu’il se mit à parler. Ou plutôt à aboyer sur ma protégée. Je n’appréciais pas qu’il lui parle de cette façon. Je n’aurais pas été de nature calme, je lui aurais déjà sauté dessus et transpercé la gorge avec la lame de mon katana.

« Comme je te l’ai dit, elle est ma possession. En temps que Prince, j’exige du respect de ta part envers Elle. En temps que frère… si tu y touches, je n’hésiterai pas à te tuer sur le champ et sans chercher ne serait-ce qu’une seule et unique explication. J’espère que je suis clair, grand frère ! » dis-je sur un ton normal et parfaitement calme.

Les yeux d’Alhezar étaient noirs lorsqu’il regardait l’elfe. Je surveillais le moindre de ces mouvements, la plus infime partie de son corps qui se mouvait sous sa respiration. J’analysais même ses changements de rythme respiratoire. J’entendis ma « possession » siffler quelques mots entre ses dents, assez fort pour que tout le monde puisse entendre. Bien que je sois tout à fait d’accord avec elle, je ne pus m’empêcher de faire monter un tantinet ma colère. Elle provoquait Alhezar. Si elle continuait, j’allais devoir en venir aux mains pour la protéger et je n’en avais pas la force. Mon frère ne ferait qu’une bouchée de moi. Si seulement, il prenait la peine de s’occuper de mon cas !

L’elfe me lâcha et s’appuya sur Sixtine. Elle prit son élan et commença à marcher seule et du mieux qu’elle pouvait vers les grandes portes. La confier à Sixtine ne me faisait pas peur, je savais que cette dernière prendrait soin d’elle. Mais, aller savoir pourquoi, j’avais un pressentiment atroce. Depuis que la possession de Shinta était entrée, j’avais veillé à ne laisser paraître aucun mauvais sentiment. Mais à ce moment-là, je ne pus m’empêcher de contenir celui-ci.

J’allais demander à ma protégée d’attendre quelques instants et que l’on irait dans mes appartements… En espérant qu’ils soient toujours libres ! Mais Alhezar me coupa de court et prenant la parole à ma place. J’allais rétorquer à ses mots. Je sentis que son mauvais pressentiment allait se confirmer : il vit son frère partir à toute vitesse et attaquer l’elfe.
Mon sang ne fit qu’un tour. J’étais près à me poster derrière mon frère et, au minimum, le menacer ou, au mieux, mettre ma précédente menace à exécution. Mais je pus apercevoir dans son regard qu’il tentait de me provoquer. Sous aucune condition, je ne voulais lui donner raison. Je bouillonnais de l’intérieur.

*Laisse-moi me charger de lui* me souffla Belzébuth.

Il ne fallait pas que cette chimère s’en mêle. Je n’avais pas besoin d’elle pour régler cette histoire. Il était hors de question que je montre ma force à Alhezar pour si peu. Je vis la main libre de mon frère prendre feu. Ce geste ne fit qu’agrémenter me rage intérieure. J’imaginais la douleur que Sixtine pouvait ressentir, mais je m’en contrefichais ! Cette ordure, qui me servait de frère, s’en prenait à ma possession ! Il allait payer le prix fort. Il fallait que je trouve une solution pour sauver ma protégée et ne pas rentrer dans le jeu de mon frère… Parler ferait passer le temps. Le temps que je prenais à élaborer un mini plan.

« Il me semblait t’avoir prévenu Alhezar ! Je crois que tu es encore plus débile que les démons de plus basse échelle de ce royaume. Peut-être devrais-tu les rejoindre à la plonge ! »

Le provoquer pour lui faire passer sa colère envers mon elfe et la rejeter sur moi me semblait être une excellente idée ! Je continuais sur ma lancée, plutôt fier de moi :

« Je ne pensais pas que tu oserais t’attaquer à ma possession si vite. Malheureusement, tu as posé tes sales pattes dessus et tu vas le regretter ! » dis-je en plongeant mes yeux dans ceux de mon frère et levant un sourcil d’amusement.

Je me déplaçai assez vite pour que personne ne puisse me suivre des yeux, comme je l’avais fait pour assommer l’elfe dans les plaines. Je me plaçai à quelques pas de mon frère. Je cherchais à le faire baisser sa garde… Du moins, j’espérais qu’il la baisse avant que je ne baisse la mienne ! Le sort de ma possession me préoccupait de plus en plus. Je marchais lentement en direction de mon frère. Je me mis juste derrière lui, entre ses ailes. Le souffle d’air chaud que je dégageais à chaque respiration atteignait son cou sans difficulté. Je murmurai à son oreille :

« Tu te rappelles ? Enfant, tu étais plus fort, mais moi, plus rusé. Je crois que c’est toujours pareil ! »

Sur ces derniers mots, je me déplaçais aussi vite que les autres fois. Sur mon passage d’arrachais l’elfe des mains de cette brute. Pour ne pas risquer de la blesser et pour qu’elle glisse mieux de l’emprise de mon frère, je décelai son collier. Je soulevais aussi Sixtine du sol et els transportais toute les deux à ma place initiale. De peur qu’Alhezar s’en prenne à cette dernière, j’avais préféré la mettre en sécurité.

Je remis mes yeux dans ceux de mon frère, mais ne parvins pas à en voir la couleur. Mes forces diminuaient de plus en plus. Le moment devenait critique. Il fallait que j’aille à mes appartements. Je ne pouvais plus me défendre, mon elfe était toujours aussi sonnée, voit plus, et Sixtine n’était pas en sécurité loin de Shinta. Il fallait que je fasse vite, mais ce crétin me barrait encore la route…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhezar Tharaz
Prince des enfers
Alhezar Tharaz

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 28
Race : Démon
Camp : le mien
Métier : Prince des enfers
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: maitrise et création du feu, grande force physique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeMer 26 Déc - 1:16

[déolé, j'ai beaucoup posté, et je t'ai pas laissé le temps de répondre, excuse moi. par contre , ne pense qu'alhezar est idiot, il est précisé dans sa description que c'est son intelligence qui l'emmene en conflit avec son père. Sinon je te représente mes excuses et joyeux noel.]

Alhezar ayant laissé Keyri récupérer sa possession et amener Sixtine avec lui le regarda, avec ses yeux noirs, sa main droite toujours enflammée. Il ne l'aurais pas tuée, mais il la tuerais plus tard, aujourd'hui, ni elle, ni son maitre n'aurais eu une seule possibilité de se défendre. Keyri était fatigué, il n'aurais pas une chance, mais a quoi bon le tuer ? Il se calma aussi bien qu'il le put, ferma les yeux, et tout en soupirant il éteignit le feu de sa main. Il rouvrit les yeux, le regard un peu moins sombre et parla:

"Keyri... Ne crois pas que je suis totalement idiot... Mes intentions en arrivant ici étaient amicales, mais ta possession a tristement choisi le mauvais coté. Tout comme Shinta, ta possession te perdra, et tout comme elle, tu m'interdit d'y toucher..."

Un rictus s'étala sur ses lèvres, et son regard s'éclaircit un peu plus.

"Vos interdictions me font bien rire ! Crois tu vraiment que toi ou meme Shinta peut m'empecher de tuer qui que ce soit ? Amusant... Moi qui suis hais par tout le monde, je vais t'expliquer le but de ma venue. Il était fraternel..."

A ces mots, Alhezar baissa les yeux, qui devinrent blancs. Il releva la tete , s'adressant toujours a Keyri:

"Je sais que tu m'as toujours hais par le passé, mais cela m'as toujours amusé de t'embeter, depuis que tu es parti je n'en ais plus eu l'occasion... J'étais venu te faire un présent..."

Il le regardait, ignorant totalement les deux personnes qui n'avaient d'ailleurs aucune importance pour lui. Il étendit ses ailes, s'envola de plusieurs mètres puis parla sur un ton de regret :

"Dommage que ta venue ce soit passée ainsi..."

Il se retourna et s'apreta a partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixtine de Wessam
Possession de Shinta
Sixtine de Wessam

Féminin Nombre de messages : 90
Age : 30
Race : Humaine
Camp : Bien
Métier : Noble
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Empathique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeMer 26 Déc - 1:59

[ Voui Joyeux Nowel à tous les gens, désolée Keyri d'avoir posté, je ne savais pas vraiment si je pouvais m'incrusté ou non, Alhezar m'a dit que oui mais je me garde toujours une porte de sortie pour si vous avez besoin d'une petite conversation entre frangins ^^]

Sixtine ressentit avant même de le voir, la colère du démon qu’elle avait involontairement insulté en ne se prosternant pas à genoux devant lui. Surprise, elle se tourna vers lui en cherchant du regard à comprendre ce qui pouvait le rendre aussi furieux et fut accueillie par une salve de propos particulièrement déplacé.
La jeune femme n’était pas particulièrement plus courageuse qu’une autre, sa seule force résidant dans sa volonté d’aider autrui, aussi se recroquevilla-t-elle sur elle-même en l’entendant crier.
La jeune fille n’avait pas l’habitude qu’on lui parlât de cette manière, habituellement douce et gentille comme un ange, les gens n’éprouvaient jamais le besoin de mal lui parler. Seule Shinta lui criait souvent dessus mais justement parce que sa gentillesse et sa bonté maladroite l’agaçaient. Dans ces moments-là, Sixtine avait apprit qu’il valait mieux baisser la tête et attendre que ça passe aussi s’exécuta-t-elle pour ce démon dont elle ne connaissait toujours pas l’identité.

En revanche, l’elfe ne semblait pas connaître cette règle élémentaire de bienséance démoniaque et Sixtine blêmit brusquement en entendant ses propos, sachant à l’avance ce qui allait se produire, alors qu’elle sentait une vague de fureur qui ne lui appartenait pas affluer en elle.
L’elfe cependant semblait n’avoir rien remarquer et lui adressa même un sourire alors qu’elle la laisser s’appuyer sur elle pour l’aider.
Elle prononça quelque mots sur leur situation et Sixtine remarqua son collier, un peu similaire au sien. Etait-elle elle aussi prisonnière de cet endroit ? Le deuxième démon était-il lui aussi un démon important qui amenait sa possession ?
Cette pensée qui effleura son esprit l’espace de quelques seconde la déconcentra de ce qui se passait et avant même qu’elle n’eut pu prévenir l’elfe, Alhezar avait bondit devant elles et attrapé la jeune blessée.

Sixtine esquissa un pas dans sa direction, la main devant elle comme si elle aurait pu tenter quelque chose avant de finalement la reposer avec effroi sur son propre cou. Elle ressentait, à la même manière que l’elfe l’étau de fer qui s’était abattu sur elle. Elle n’était pas étranglée, non, elle sentait juste la pression de ces mains invisibles sur elle qui semblaient dire tellement de chose, qui chuchotaient que si Il le voulait, ces mains pourraient lui broyer les os ou l’étouffer. Sixtine ne pouvait pas le voir mais déjà des marques se dessinaient sur son cou là où Alhezar agrippait Rivendell à quelques centimètres de son collier. Des marques qui témoigneraient plus tard pour Shinta ou Alkhmar en personne la violence de leur frère/fils.

Outre la douleur que les mains d’Alhezar provoquaient, Sixtine se sentait bouillonner de colère, de fureur contenue qui ne demandait qu’à sortir. C’était cette même colère qu’Alkhmar avait éprouver quelques jours avant et qu’il lui avait transmit, qui l’avait rendu presque folle au point qu’elle eut été sur le point de tuer un enfant. Tuer, elle ? Le choc avait été lourd.
Elle sentait le sang pulser bruyamment dans son corps alors qu’elle se laissait envahir par la chaleur de la fureur et du mécontentement. Elle était Alhezar en colère face à cette stupide arrogante d’elfe, elle était Keyri qui se battait contre lui-même. Non non non ! Elle était Sixtine ! Juste Sixtine ! Il fallait qu’elle garde cette donnée en tête où elle chercherait encore à tuer quelque chose malgré elle !

Quelque chose se déplaça, comme un courant d’air et Sixtine constata que Keyri avait disparu. Avait-il abandonné sa protégée ? Il semblait pourtant avoir l’air vraiment soucieux de son sort. Elle s’était même crut à penser qu’il était peut-être aussi attentionné que son père. (Evidemment, Sixtine ignorait complètement que le dit Père, Alkhmar, jouait la comédie depuis le début avec elle avec le simple espoir de la mettre dans son lit et elle ne pouvait même pas imaginé qu’une personne aussi machiavélique existât ! Pour elle, Alkhmar était résolument bon.)

Puis brusquement, le Démon réapparu derrière le premier mais cela ne dura que l’espace de quelques secondes car déjà il avait disparu et l’elfe avec lui.
Sixtine se sentit flotter au-dessus du sol avec une certaine appréhension avant que ses pieds ne retouchent terre à quelques mètres de l’endroit où elle se trouvait initialement.
Lorsque ses pieds retouchèrent terre, Sixtine perdit un instant l’équilibre et se rattrapa juste à temps pour ne pas tomber. Elle n’avait pas l’habitude de flotter moins d’un millième de seconde dans les bras d’un démon et de retoucher terre l’instant d’après.
Tant bien que mal, la jeune fille tenta de recoller les pièces du puzzle pour comprendre la situation. Qu’avait donc dit le démon ?

Oui, il avait acquiescé concernant le médecin pervers du château, aussi devait-il lui avoir déjà rendu visite. Il devait donc être un habitué de la maison. Mais il avait parlé…des appartements de sa…sœur ? …Shinta…ses frères…Sixtine commença alors à mieux saisir. Le démon auprès duquel elle était avait parlé de l’autre comme étant son grand frère par conséquent…


« …Vous êtes le Prince Keyri ?…et vous, le Prince Alhezar ?… !… ! ! ! »

Sa surprise était totale. Elle blêmit, rougit, ne sachant pas exactement ce qu’elle devait faire. Elle avait le pressentiment que cette histoire se terminerait mal. Elle, personnellement, n’avait pas insulté ni l’un ni l’autre des deux Princes, elle leur avait simplement parlé comme elle aurait parlé à n’importe qui d’autre…c’était bien ça le problème ! En revanche, l’elfe avait littéralement insulté l’Héritier des Enfers et cela, c’était une faute impardonnable.

Alors…le Prince Keyri avait affronté son propre frère pour…sauver la vie de ce qui, ici, n’était considéré que comme une simple esclave ? Elle tourna son regard vers lui avec une certaine curiosité puis finalement, lui sourit. Il n’avait pas l’air d’aller très bien lui non plus, il paraissait…affaiblit.

En revanche, Alhezar lui n’avait pas encore eu à user de ses pouvoirs hormis pour sa main enflammé et ne semblait pas souffrir de la même fatigue. Par réflexe, Sixtine posa sa main gauche sur son cou là où il lui avait involontairement fait des marques.
Il fallait que Keyri puisse emmener l’elfe en lieu sûr, la soigner or avec Alhezar qui était bien capable de vouloir assouvir sa colère, cela risquait d’être particulièrement difficile.
Finalement, ce dernier s’adressa directement à son frère et Sixtine en fut touchée, naïve. Alors ce frère aîné, ce frère héritier était haïs de tous et alors qu’il avait cherché à rétablir la paix, alors qu’il avait cherché à agir dans un acte de bonté, il avait été rejeté à cause d’elle et de l’elfe ? Elle éprouvait tellement de compassion pour lui, elle ne pouvait s’en empêcher. Dans l’histoire, c’était elle finalement, la méchante de l’histoire, elle qui les avait empêcher de se réconcilier en intervenant là où il n’y aurait pas eu lieu ! Comment avait-elle pu être aussi stupide ?

La jeune fille avança précautionneusement de quelques pas en direction de l’Héritier qui volait à présent dans le ciel en les toisant de toute sa hauteur et baissa la tête pour ne pas le fixer comme le voulait le protocole. Elle s’adressa finalement à lui, presque les larmes aux yeux, trop facilement manipulable.


« Monseigneur, veuillez excusez mes propos maladroits, j’ignorais qui vous étiez. Je n’ai vu en entrant que cette jeune femme blessée et ma migraine m’a empêché de prendre en considération votre rang, je vous supplie humblement de me pardonner. Excusez les paroles de cette jeune femme souffrante, elle ne pensait sûrement pas ce qu’elle disait. Je vous en prie, n’en veuillez pas à votre frère qui ne pensait qu’à défendre un bien qui, j’en suis sûre, lui tient beaucoup à cœur. Ne vous quittez donc pas en querelle par ma faute et la sienne. Si je puis réparer l’erreur que j’ai commise d’une quelconque manière, je vous supplie de croire que je suis votre obligée dans la limite des autorisations de ma maitresse. »

Elle avait ce ton légèrement implorant, se doutant qu’il pouvait d’un seul geste la réduire en cendre si elle disait quelque chose qui ne lui convenait pas. D’un autre côté, avec les propos de Keyri concernant sa maîtresse, Alhezar devait à présent savoir qu’elle appartenait à Shinta, cela retiendrait peut-être ses ardeurs belliqueuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hynaia Rivendell
artiste de rue
Hynaia Rivendell

Féminin Nombre de messages : 54
Race : Humanoïde
Camp : Neutre
Métier : Artiste de rue
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle la lumière

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeMer 26 Déc - 19:04

Durant tout le temps que le frère de Keyri la tenait d'une main de fer, elle le regardais un sourire provocateur aux lèvres. Bien que cela était dangereux, elle aimait le défi. Elle savait qu'un jour, celui-ci la mènerais à sa perte. Mais peu importait à présent. Il fallait tout de même bien évalué jusqu'où Keyri irait pour elle, mais aussi la puissance des personnes présentes. Elle désirait plus que tout connaître celui qui se nommait Alhezar.. L'elfe le trouvais très bel homme et était décidé à faire quelque chose qu'elle n'eut fais depuis bien longtemps. Toujours a moitié étranglé par Alezhar, Rivendell était satisfaite. Elle avait l'impression que Sixtine voulait lui dire quelque chose, mais le prince l'avait déjà entre ses mains.

*Vraiment pathétique... Je m'amuserais vraiment bien ici.. Mais, vaudrait-il mieux que je ne meurs pas avant d'avoir passé l'entré...*



Après un petit moment de silence, elle était de nouveau dans les bras de Keyri. Qui entamais une discutions enflammé avec l'autre, son frère aîné... Rivendell soupira et se faufila hors des bras de son protecteur et alla vers Sixtine, fixant l'autre démon. Elle dit tout doucement en regardant Sixtine aux pieds d' Alezhar, l'implorant comme un petit chien, reconnaissant d'avoir fais une bêtise. Pourquoi une fille qui semblais aussi pure et gentille, se retrouvait ici et qui plus est, traité comme une esclave? Serait-ce aussi le sort de l'elfe?

"Il en bavera également, ne t'en fais pas..."soufflat-elle.



Mais elle pensât également que si Keyri était blessé, il lui arriverais sûrement quelque chose a elle aussi. L'elfe s'adressât une fois de plus à Alezhar, mais cette fois, elle s'inclina gracieusement devant lui, baissant la tête. S'efforçant de prendre une voix qui le rendais coupable, elle déclara.

"Ce n'est aucunement la faute de mon maître. Ô prince des Enfers. Il a tenté de m'apprendre les bonnes manières, mais descendant d'hauts-elfes ,ma fierté à repris le dessus. Je vous assure que cela ne se reproduira plus...Si je puis faire quoi que se soit pour que vous me pardonniez, je m'exécuterais..."


Rivendell prononça ces mots le plus sérieusement possible, mais quand elle se tut, elle regarda Sixtine du coin de l'oeil avec un léger sourire. Elle se redressa enteainant Sixtine avec elle, ne tournant pas le dos à Alezhar, elle repris sa placeau-près de Keyri. Les mots qu'elle prononça, n'étaient carrément pas naturels. Ce n'étais pas dans ces habitudes de s'excuser..


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 21:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyri Tharaz
Prince des enfers
Keyri Tharaz

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 27
Race : Démon
Camp : Bien et mal
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'une chimère.

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeMer 26 Déc - 22:58

J’observai Sixtine se prosterner devant Alhezar. Elle lui offrait mille excuses et par-dessus tout, elle s’offrait elle ! Je baissais la tête en soupirant. Ce qu’elle pouvait être naïve. Bizarrement, ce ne fut pas un sentiment d’amour qui passa en moi pour Sixtine, mais plutôt de la pitié. Sur ses terres, même en voulant faire le bien autour d’elle, elle avait un minimum d’autorité. Enfin, c’est ce que j’avais cru voir ! Mais là, elle était semblable à un petit chien, pleurnichant pour recevoir son sucre. Je relevai la tête, amusé. Ce n’était pas mon elfe, avec son caractère qui allait… J’écarquillais les yeux. Mon air d’ahuri étonné aurait pu être remarqué, mais je me ressaisissais le plus vite possible ne secouant la tête. Non, ce n’était pas possible ! Elle ne pouvait pas faire ça. Voilà qu’elle imitait Sixtine : elle implorait la grâce de mon frère… J’eus honte pour elle. Je toussotais, signifiant que je souhaitais prendre la parole :

« Prenons les choses cas par cas, dis-je d’un air mi-amusé, mi-moqueur. Grand frère, je souhaiterai que nous ayons une discussion seul à seul pour mettre les choses au clair. Nous reparlerons du passé et du présent… Voir même de l’avenir, allez savoir ! Sixtine, tu t’adresses aux Frères de ta maîtresse. Tu as raison : voici Alhezar Tharaz, enfant cadet et par conséquent premier héritier du trône et je suis moi-même, Keyri Tharaz, deuxième enfant de la famille royale qui gouverne ces lieux. Pour finir,… »

Gros trou. Je ne connais pas le nom de ma possession. Je n’ai pas trouvé d’utilité à lui demander. Cela ferait peu crédible, auprès de tout ce monde, de l’appeler en la hélant ou tout autre chose du même genre ! Il me fallait trouver une solution. Je me rapprochais d’Elle de façon à me poster face à face.

« Quant à Toi : tu fais ce que tu veux de ton corps et de tes sentiments. Tu es libre de faire de propre chemin où bon te semble. Je ne te d’interdit rien. Il y a tout de même des conditions… Je ne veux rien apprendre des autres : si tu fais fausse route, tu viens me le dire ; tout ce que tu fais doit être dans la limite du raisonnable… »

J’avais une voix claire et protectrice. Mon regard était dur, mais franc. Je me radoucis au même moment où je me penchais vers Elle pour lui suturer à l’oreille :

« Nous partagerons les mêmes appartements. Ce soir, je voudrais que tu dînes avec moi, au moins pour la première fois… S’il te plaît, ne te gâche pas. »

Je me reculai en lui souriant tendrement. Je tenais toujours dans ma main le collier que j’avais décelé en arrachant l’elfe des griffes de mon frère. Je tendis ma main vers son cou et referma le sort de possession sur Elle en murmurant :

« Je préfère te le remettre, on ne sait jamais. »

Et d’une voix plus audible, je terminais :

« Reste avec Sixtine, mais reviens vite ! »

Me tournant vers l’assemblé, je les regardais tous. Mon air enfantin disparut. La fatigue me gagnait de plus en plus.

« Je souhaitais attendre que l’on me donne mes appartements, mais puisque rien de se que je souhaite ne se passe, je vais y aller de moi-même ! Sur ce, Sixtine prend soin d’Elle. Alhezar, je t’attends quand tu veux ! »

Je me dirigeais vers les portes d’un pas décidé. Un dernière hésitation me retint avant que je n’entre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhezar Tharaz
Prince des enfers
Alhezar Tharaz

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 28
Race : Démon
Camp : le mien
Métier : Prince des enfers
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: maitrise et création du feu, grande force physique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeMer 26 Déc - 23:13

Alhezar fut étonné de ce changement de comportement de la part des deux possessions, plus particulièrement de celui de Rivendell. Les excuses de Sixtine semblaient franches, mais celles de la possession de Keyri semblaient interrésées. Il s'était arreté pour les écouter, il volait sur place a quelques mètres du sol. Son frère demanda a lui parler en privé puis commenca a s'avancer. Alhezar avait encore quelques mots a dire aux deux possessions.

"Sixtine... C'est donc toi la possession de Shinta... tu es si pure. Et si naive..."

Il avait dit la dernière phrase a mi-voix, plus pour lui meme qu'autre chose. Il détourna son regard qui s'assombrit vers l'elfe:

"Quant a toi, je te hais, mais je ne te tuerais pas aujourd'hui..."

Il avait dit ces mots avec un énorme mépris pour l'elfe, il la tuerais ... Sixtine l'intriquait, elle était si pure, et semblait prete a aimer n'importe qui. Lui qui n'avait jamais été que hais par tout le monde trouvait cela étrange, il ne connaissait pas l'amour, n'avait jamais eu d'affection pour quicquonque, sauf... Une affection particulière pour Keyri, mais ne la lui montra jamais, disant toujours que c'était une preuve de faiblesse. Alhezar n'était pas faible ! Il était fort, et devait l'etre jusqu'a son accetion au pouvoir ! Toutes ces pensées se mélaient dans sa tete, ce besoin d'affection qu'il n'avait jamais eu, et en meme temps, ce refus de cette dernière.
Il resta quelques secondes a ses pensées, puis regarda Sixtine. Il lui sembla qu'une expression passa sur le visage de cette dernière, mais n'y preta pas attention, se retournant pour rejoindre son frère. Il se posa a coté de lui et dit:


"Je t'écoute !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sixtine de Wessam
Possession de Shinta
Sixtine de Wessam

Féminin Nombre de messages : 90
Age : 30
Race : Humaine
Camp : Bien
Métier : Noble
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Empathique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeJeu 27 Déc - 0:19

[ Je sais pas où vous avez rêvé que Sixtine se prosternais ou se mettait aux pieds d’Alhezar, je me rappelle pas avoir écrit ça mdrrr, j’ai juste dit que je m’avançais vers lui en baissant la tête ! Vous voulez donc vraiment me faire passer pour une personne manquant à ce point de dignité ? Désolé post assez court mais je voyais mal ce que je pouvais rajouter de plus ]


Sixtine après avoir humblement baissé la tête en direction d’Alhezar entendit la voix de l’elfe qui corroborait ses propos. Au moins avait-elle eu la sagesse d’avouer qu’elle avait mal agit et qu’elle avait involontairement séparer les deux frères.
La jeune fille se sentit tirée par le bras et rejoignit sa place auprès de Keyri et de sa possession. Elle avait beau repasser les propos qu’elle lui avait soufflé dans la tête, elle ne parvenait pas à la comprendre. N’était-elle donc pas réellement sincère du pardon qu’elle offrait ? Elle lui jeta un regard intrigué mais préféra garder le silence.

Keyri s’adressa alors à un peu tout le monde, prononçant même son nom pour lui confirmer ce qu’elle pensait au sujet de ses interlocuteurs. A la manière dont il parla à Rivendell, elle comprit qu’il voulait qu’elles s’évanouissent de sa vue.
Elle salua Alhezar puis Keyri dans cet ordre bien précis de hiérarchie avant de dire :

« Veuillez croire que je prendrais grand soin à ce qu’il ne lui arrive rien Monseigneur…en ce qui concerne vos appartements je vais me renseigner pour vous. »

Sur ce, elle adressa un regard plein de sympathie à l’elfe en lui indiquant par là qu’elle souhaitait qu’elle la suive. Elle n’agrippa pas son poignet ni ne la poussa vers la sortie, elle-même détestait les contacts, sentir une main se poser sur sa peau aussi s’arrangeait-elle pour ne pas faire subir aux autres ce qu’elle-même détestait.
S’assurant que la jeune elfe la suive bien, elle poussa finalement la porte sans jeter le moindre regard en arrière et sortit.


[Miss Rivendell, cela vous tenterait-il de poursuivre cette conversation sur un autre topic pendant que votre maître cherche ses appartements ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hynaia Rivendell
artiste de rue
Hynaia Rivendell

Féminin Nombre de messages : 54
Race : Humanoïde
Camp : Neutre
Métier : Artiste de rue
Date d'inscription : 25/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Contrôle la lumière

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeJeu 27 Déc - 0:23

Rivendell avait écouté les paroles du frère de Keyri, sans vraiment y faire attention. Il me remettait le collier mais je ne bronchais pas. Dîner avec lui ? Ce rapace? Elle eu un moment de dégoût mais elle se reprit aussitôt. Elle se dirigea vers Sixtine.

"Viens.. Sixtine on va visiter. " Dit-elle d'une voix décidée.



Passant à coté d'Alezhar, elle ne le regarda pas. Elle traînait Sixtine tirant la grande porte vers elle, asse pour que les deux filles puissent passer. En entrant elle se tourna vers Keyri lui faisant un clin d'oeil avant de disparaître dans les fumées noires. Ayant pénétré dans les enfers, elle regardait tout l'espace d'un air ravis.

"Les cuisines, c'est par où ?"


Ne prenant même pas la peine d'attendre Sixtine, elle commença a monter les marches. Puis l'elfe s'arrêta et se retourna.


"Ah oui, au fait, je suis Rivendell. Enchanté de faire ta connaissance Sixtine."


Dernière édition par le Jeu 27 Déc - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyri Tharaz
Prince des enfers
Keyri Tharaz

Féminin Nombre de messages : 62
Age : 27
Race : Démon
Camp : Bien et mal
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: Invocation d'une chimère.

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeJeu 27 Déc - 15:27

Je sentis Alhezar juste à mes côtés. Je ne voulais pas lui perler en cet endroit. Je souhaitais m’entretenir avec lui dans mes appartements, un endroit plus calme. J’observais Sixtine nous saluer, mon frère, puis moi-même. Il lui sourit, noyant ses yeux dans les siens :

« Ne te donne pas la peine pour mes appartements. Je t’incombe déjà la tâche de surveiller ma protégée. Je pense qu’Alhezar m’y conduira. »

Me tournant vers mon frère, je le questionnais du regard, bien que sa réponse me semblait évidente. J’observe les deux jeunes femmes quitter les lieux. Je me tourne de nouveau Alhezar :

« Tu peux m’y emmener ? »

Mon ton était sec. Je n’avais plus du tout envie de rire. Quand Sixtine et son empathie bienfaitrice était présente, j’abordais un air amusé, mais maintenant que j’étais seul avec mon frère, ma haine reprit le dessus. Ma fatigue me jouait des tours : j’avais l’impression de voir mon ami. Celui auquel mon frère avait ôté la vie pour son propre plaisir. Je le voyais distinctement. Mes yeux se brouillèrent. Ce n’était pas des larmes. Du moins, pas des larmes de tristesse, mais plutôt une détresse profonde qui se faisait sentir. J’étais partagé entre l’envie de tuer ce monstre sur place et celle de la laisser s’expliquer… Il fallait que je pense à autre chose.

D’un pas décidé, je franchis les portes des Enfers et décupla mon ouïe : j’attendis les pas de Sixtine et de l’elfe s’éloigner. Ceux d’une des deux femmes se stoppèrent et j’entendis souffler un nom, suivit du mien, avant que les pas ne se mélange de nouveau aux autres. Je levais un sourcil, perplexe. J’attendais mon frère, observant les couloirs. Rien n’avait changé. L’endroit était toujours aussi sinistre. A la limite de voir du sang coulé sur les murs… Bizarrement, je ne fus pas troublé, loin de là ! Je me sentais… chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draken Hellgrind
Possession de Alhezar Tharaz
Draken Hellgrind

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 27
Race : démon
Camp : celui de mon maître
Métier : possession d'Alhezar
Date d'inscription : 27/12/2007

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeLun 31 Déc - 18:03

Draken vit plusieures silhouettes dont celle de son maître, il prit de la vitesse et atterit aux côtés de son maître d'une manière qu'il espérait impressionante. il libérat son pouvoir et le ciel s'asombrit.
-un seul mot maître et ça part...
-non calme toi.
-oui, je...

il apperçut Rivendell et perdit tout ses moyens, le ciel redevin bleu et lui devint rouge. il se reprit et le ciel reprit une couleur sombre. mais aux vues de son maître qui avait un sourire en coin, ce n'était pas passé inaperçut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alhezar Tharaz
Prince des enfers
Alhezar Tharaz

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 28
Race : Démon
Camp : le mien
Métier : Prince des enfers
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoir: maitrise et création du feu, grande force physique

Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitimeLun 28 Jan - 21:50

Ahezar exaspéré par sa possession poussa un long soupir, il allait se retirer, mais que diable ce crétin fesait il la? Shinta tout comme Keyri avaient tout deux d'interressante possessions, mais Alhezar lui avait un élémental gaffeur, et un puissant démon trop gentil... Tout d'abord Alhezar adressa un sourire a Draken, lui fesant comprendre qu'il manquait de discrétion, mais une fois que tout le monde fut partit, une gerbe de flamme apparut sur le postérieur de celui-ci.

"Andouille, tu es la possession du plus puissant démon des enfers, le plus cruel, tu dois aspirer a me ressembler ! Au lieu de sa, tu rougis devant une simple possession ! Celle de mon frère qui plus est ! Tu as de la chance d'etre doué, sinon il n'y aurais pas que ton postérieur qui sentirait le grillé !"

De colère Alhezar bondit sur Draken et le traina jusqu'a ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le retour du fils [Fini] Empty
MessageSujet: Re: Le retour du fils [Fini]   Le retour du fils [Fini] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour du fils [Fini]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» RETOUR DE JMB 11?
» Jenerasyon Dechennen 6/8/11 Réveil des filles & fils de Dessalines en diaspora
» L'éternel retour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of Silvermarth :: Les enfers :: Les portes des enfers-
Sauter vers: